Les enfants et le travail

Dans l’esprit de certains enfants, travail rime toujours avec contraintes. Ils ne voient autrement le travail que comme des corvées, des tâches ingrates qu’il faut faire, bon gré mal gré, et qu’ils délaisseront aussitôt à la moindre occasion.

C’est dur le travail !

L’amour pour le travail n’est pas inné, la preuve, il y a des personnes qui, même à l’âge adulte, ont encore un problème avec le travail. Elles n’éprouvent aucune attirance pour le travail et ne l’effectuent que parce qu’ils y sont vraiment obligés. De tels exemples ne sont certes pas ce qu’il faut à des enfants qui ont le don de calquer davantage les exemples, même les mauvais. Mais être travailleur s’apprend et si vous êtes parents, vous avez un rôle à jouer dans cet apprentissage. Si vous arrivez à aider vos enfants à aimer le travail, même le dur travail, cela lui servira toute sa vie.

Pourquoi aimer le travail ?

Un enfant qui aime le travail ne rechigne pas à la tâche et fait ses devoirs consciencieusement. Il n’a pas besoin que ses parents lui rappellent d’apprendre ses leçons, de faire son lit ou le ménage de sa chambre. Et comme la vie est faite d’une foule de responsabilités, si un enfant aime le travail dès sa plus tendre enfance, il saura assumer ses responsabilités plus tôt et bien. Subvenir à ses besoins une fois adulte ne lui fera pas peur, au contraire. Il deviendra même une personne qui aimera venir en aide aux autres. Et il ne dédaignera pas un travail même si le sien n’est pas prestigieux car ce n’est pas ce qui compte le plus à ses yeux. Dans un monde rempli de paresseux et de personnes qui n’aiment pas travailler dur, être travailleur est donc un avantage qui sera remarqué.

Comment devenir un excellent travailleur

Vous parents, donnez l’exemple à la maison, montrez à votre enfant que le travail vous procure de la joie et de la satisfaction. Parlez en bien de votre travail même s’il est fastidieux, répétitif et ne présente pas d’intérêt particulier. Participez de tout coeur à tous les travaux ménagers et impliquez votre enfant, apprenez-lui comment faire, même s’il est encore petit. Et vous enfant, appliquez-vous dans vos tâches, ne les bâclez pas, soyez consciencieux. Développez une telle conscience et vous serez apprécié pour être professionnellement consciencieux plus tard. Absorbez-vous dans ce que vous faites.

Voyez loin

Pour devenir un bon travailleur, il faut avoir une vue d’ensemble de ce que vous faites. Expliquons : Si vous faites correctement la lessive, votre chambre, et d’autres tâches confiées par vos parents, c’est toute votre famille qui en bénéficie. Vous aurez acquis de l’expérience et de l’habileté dans ce que vous faites et cela rejaillit sur la famille. Et ne vous contentez pas de faire le strict minimum : essayez de faire plus que ce qu’on vous a demandé. Faites-le par choix et non parce qu’on y a obligé. Mais ne devenez tout de même pas esclave du travail, restez équilibré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *